Les empêcheurs de tourner en rond

C’est fou ce que les parents sont des empêcheurs de tourner en rond ! Comme s’ils n’ont rien d’autre à faire de leur journée que d’être sur notre dos !

 

Quand on monte sur quelque chose, ils disent « descendez ».

Quand on descend, c’est « restez sur votre lit »

Quand on s’amuse, ils nous disent de ne pas crier.

Quand on est calmes, ils viennent vers nous pour nous parler, et quand on ne parle pas assez fort « Parle assez fort mon chou (ou ma puce) »

Quand on mange bien, ils se demandent si on ne mange pas trop.

Quand on ne mange pas assez, ils nous disent de terminer.

Ils ne veulent pas qu’on touche au robinet.

Ils ne veulent pas qu’on touche à la télé.

Ils limitent les frites, les jus, les pizzas et veulent qu’on se goinfre d’épinards, de cressons. Ils veulent notre peau ou quoi ?

Ils veulent qu’on se couche tôt, et quand on se lève tôt par la suite, ils grinchent !

Et pour eux, c’est trop souvent NON !

 

Franchement, il faut qu’ils sachent ce qu’ils veulent !

Publicités

Ma soeur

Pour ce premier billet (je veux dire le premier après le billet de bienvenue), c’est moi qui prend la plume. Je voulais avant toutes choses vous parler de ma soeur Caro, mon alliée, ma camarade de jeux, ma complice de tous les instants.

3 ans et demi nous séparent. C’est beaucoup et peu en même temps. Beaucoup car il y a pas mal de jeux pour lesquels elle n’arrive pas à me suivre, et peu car malgré çà, on s’amuse à fond la caisse.

Elle aura bientôt 2 ans, elle est d’une gentillesse et d’une douceur infinies. Maman me dit souvent que j’en abuse car je lui chipe ses jouets, ses glaces, ses chocolats. Je ne m’en rends pas forcément compte. M’enfin, si … un peu !

Ma sœur, je lui en veux parfois. Je crois que Maman s’occupe beaucoup plus d’elle que de moi. Elle m’explique que c’est parce qu’elle est encore petite et qu’elle a besoin d’elle plus que moi, pour s’habiller par exemple, ou pour se laver, ou pour manger. A sa décharge, c’est vrai que de ce côté-là, j’assure grave, je m’habille seul, mange seul et fais plein de choses tout seul. Maman est fière de moi, mais il m’arrive de regretter d’avoir grandi car je voudrais que Maman continue à me chouchouter comme quand j’étais bébé. Heureusement qu’il reste le bain pour lequel elle s’occupe de moi, rien que de moi.

Mais, ma sœur je l’adore, je la protège. J’aime l’écouter chantonner des airs connus, j’aime lui apprendre les mots, les choses. Gare à ceux qui s’en approchent d’un peu trop près ou des enfants qui la bousculent. Là, je sors mes griffes et mes longues dents de grand frère. Et j’attaque !!!

 Ma sœur, c’est un vrai cadeau, un amour de petite sœur !

Ohé le monde, c’est nous !

Je suis Nat. Mes parents ont décidé de me donner une petite soeur, Caro, il y a de cela bientôt 2 ans. Il faut dire qu’il était temps quand même, je me sentais bien seul. Et comme je me sentais seul, je faisais trop de bêtises. Enfin, c’est eux qui le disent !! Ils étaient alors loin de se douter qu’à deux, les bêtises sont nettement pires 😉 Si vous voyez leur tête quand on en fait de vraiment crasse, c’est hilarant 🙂 Tellement hilarant qu’on a décidé de vous les partager ici.